Retour au listing

Quelles sont les sources de financement de l'innovation ?

 

Financement de l'innovationL'innovation au coeur de la nouvelle donne économique.

L'INSEE dès 2001 déjà, dans son rapport "Le financement de l'innovation technologique dans l'industrie", montrait que le financement de l'innovation au sein des entreprises était principalement réalisée sur fonds propres.

Cette donnée économique pose un problème fondamental en période de crise économique. En effet, d'un côté les entreprises se voient obligées d'innover :  il s'agit de se démarquer sur un marché où la sélection est de plus en plus drastique. De l'autre, compte tenu de la baisse de ses activités, elle ne dispose plus des fonds nécessaires pour lancer ses programmes d'innovation. Les entreprises n'ont plus les moyens de leur ambition, alors même que leur survie en dépend !

Le financement public.

L'innovation étant un enjeu fondamental pour le développement et la survie des entreprises, les états ont tout interêt à développer des politiques encourageant le lancement de programmes ambitieux au sein des sociétés. C'est en ce sens qu'une politique d'incitation à l'innovation a été mise en place en France. Elle comporte un  ensemble de dispositifs qui vont de l'avance remboursable aux prêts à taux zéro, en passant par des subventions ainsi que des crédits d'impôts.

Néanmoins, le principal problème réside dans la capacité des entreprises à accéder à ces dispositifs : ils nécessitent en effet la constitution de dossiers administratifs chronophages qui mobilisent des ressources de l'entreprise, sans gage de réussite, ce qui explique que de nombreuses TPE et PME poumon de l'innovation, n'accèdent pas à ses ressources.

Il suffit parfois d'un bon accompagnement pour obtenir des liquidités stratégiques pour le futur de l'entreprise.