Retour au listing

Qu'est ce que le corporate venture ?

Un système de mutualisation de l'innovation.

Derrière ce terme anglophone un peu flou, se cache un système très simple et porteur : il met en relation des entreprises d'un même secteur mais de taille différente, afin de favoriser l'émergence d'innovations.

D'un côté les grandes entreprises soucieuses de conserver leur avance sur le marché et disposant de ressources financières importantes. De l'autre des petites entreprises, porteuses de projet innovant manquant d'argent et de savoir faire dans la commercialisation, la conception, etc... Le corporate venture permet ainsi aux grandes entreprises de conserver leur capacité d'innovation au sein de leur marché, et aux TPE/PME innovantes d'obtenir des fonds et souvent un savoir-faire externe en commercialisation et en gestion de projet.

Un dispositif incitatif via des aménagements fiscaux.

Les pouvoirs publics voient d'un bon oeil cette collaboration car elle permet de consolider le tissu économique national, en assurant notamment les PME de se doter d'un "parapluie" en cas de crise économique. Dans cette optique, l'Etat a décidé de lancer des mesures d'incitation fiscale afin de convaincre les grands groupes encore frileux face au corporate venture.

Concrètement, les grandes entreprises qui investissent des fonds au sein de PME innovantes ( elles doivent disposer du statut JEI : Jeune entreprise Innovante et consacrer 15 % de leur budget en dépense de R&D, ou être labelisée innovante par BPI France) ont la possibilité d'amortir sur cinq ans, dans la limite de 1 % de leur actif, leurs souscriptions minoritaires en capital.

Le corporate venture est encore un levier relativement peu utilisé en France notamment comparé à des pays comme les Etats Unis. Les mesures d'incitation fiscales ont pour but de favoriser de tels usages : reste à convaincre les grandes entreprises  d'investir dans des projets qui comme toutes innovations, comportent des risques d'échec. Reste également à convaincre les PME innovantes d'accepter l'ingérance de grand groupe au sein de leur structure.