Retour au listing

Paris French Tech Ticket : Retour sur la première session

Nous vous parlions dans un précédent article de l’internationalisation de la French Tech qui a débutée en septembre dernier, suite à la publication du rapport de la première session du Paris French Tech Ticket, c'est l'occasion pour nous d'établir un premier bilan. Un programme où la France se positionne parmi les nations les plus attractives au monde pour les startups.

Paris French Tech Ticket : Présentation

Deux années après le programme French Tech, la Ville de Paris et l’Etat ont fondé, le Paris French Tech Ticket afin de soutenir le développement des startups françaises et de diversifier ses acteurs. Ce dernier unit ainsi leurs forces pour faire de Paris une capitale mondiale des startups, en accueillant des entrepreneurs internationaux avec pour ambition d’y créer ou développer leur entreprise.

En effet, la Ville de Paris entretient une stratégie de développement rythmée par l’innovation et mène une politique en faveur des startups depuis plusieurs années. Elle est ainsi devenue l’un des principaux foyers mondiaux de l’innovation, à travers la densité de ses incubateurs, de ses startups et de ses grands groupes engagés dans des programmes d’Open Innovation. Ces derniers ont pris part au changement sur la question des ouvertures entrepreneuriales internationales et sur les potentialités du marché parisien.

Ce programme s’appuie sur de nombreux modèles similaires étrangers comme celui du Chili ou du Royaume-Uni et s’inscrit dans un contexte de forte mobilité des talents et de compétition entre les capitales internationales. Il a pour objectif d’attirer en France des entrepreneurs internationaux porteurs d’un projet ambitieux, en création ou déjà créé.

Par ailleurs, ce dispositif est destiné aux créateurs étrangers, qui seraient éventuellement présents en France (finissant leurs études par exemple), où ils présenteront leur projet de création seul ou en équipe (limitée à trois membres) avec un seul Français maximum par équipe.

 

 

Bilan de la première session du concours Paris French Tech Ticket

Suite à une première étape de sélection de 1372 projets et d’entretiens des créateurs d’entreprises en provenance de 100 pays dont beaucoup venaient d'Inde, des Etats-Unis, de Russie, du Brésil et d'Egypte, seulement 3% des candidatures ont été retenues et ont ainsi pu bénéficier de leur Paris French Tech Ticket.
Ces derniers, ont été accueillis en début d’année 2016, par les incubateurs partenaires et organismes partenaires qui ont participé à la mise en œuvre du dispositif autour de la Mission French Tech au Ministère de l'Economie.

Quelles sont les ambitions pour la seconde édition ?

A l’occasion du concours Paris French Tech Ticket, le Président a déclaré dans son discours d'accueil, que le dispositif sera amplifié dans toute la France pour la deuxième édition et qu’il devrait démarrer fin mai/début 2016 pour que les futurs lauréats s’installent en janvier 2017. De plus, il a annoncé que 200 French Tech Tickets seront attribués aux candidats et que les critères d’éligibilités seront les mêmes. Cependant, les cadres dirigeants étrangers pourront également candidater s’ils désirent intégrer une startup française qui a pour ambition de se développer à l’international.

Si vous voulez découvrir le dossier de presse de Paris French Tech Ticket : cliquez ici.