Retour au listing

Bilan des deux dernières années de l'initiative French Tech

A l'occasion de la publication du dossier de presse du Paris French Tech Ticket, nous avons voulu vous faire part du bilan de l'initiative French Tech. Un dispositif qui a pour ambition de développer et de promouvoir les talents français et internationaux.

French Tech : Elargissement d’horizons

La France est actuellement en plein essor en termes d’innovations et de créations d’entreprise, cela se traduit par plusieurs millions d’euros de levées de fonds et des entrées en bourse. C’est pourquoi, l’Etat a fondé l’initiative French Tech en 2013, afin de conserver et renforcer cette dynamique de croissance de l’écosystème des startups françaises.

La French Tech, un programme d’accélération de croissance ?

Au cours de ces trois dernières années, l’initiative French tech a permis de d’appuyer le développement de startups leader sur le marché international. En effet, les startups produisent de la croissance pour l’économie française et se projettent de plus en plus vers l’international, comme cinq d’entre-elles qui ont dépassé 1 Milliard de dollar de valorisation (Blablacar, Cellectis, Critéo, OVH et DBV). 

Par ailleurs, ce dispositif a contribué à une forte croissance du capital risque, soit 1.809 Millions d’euros levés en 484 opérations avec un montant moyen de 3.7Millions d’euros. C’est ainsi que le capital-risque français comble son retard en matière de gros tickets d’investissement, en effet les levées de fonds effectuées sont supérieures à 15 Millions d’euros ce qui représente une augmentation de 120% de croissance du montant total levé et de 100% du nombre d’opérations.

Réalisations de la French Tech au cours des 2 dernières années

  • Mise en place du réseau national Métropoles French Tech en France : il contribue au développement territorial des startups en France. Soit une mobilisation de 23 territoires candidats et des milliers d’entrepreneurs qui s’engagent au quotidien afin de développer leur écosystème local. Un dispositif qui a permis de labéliser 13 Métropoles French Tech.

  • Fonds French Tech Accélération : Il se focalise sur l’accélération des évolutions des startups et s’effectue à travers le Programme d’Investissements d’Avenir. En effet, l’Etat investi environ 200M€ en fonds propre dans des accélérateurs de startups chaque année, ce qui a permis de réaliser 3 investissements en 2015 et une vingtaine de projets en cours d’instruction.

  • Bourses French Tech : Un programme de subvention en constante évolution et délivré par Bpifrance pour démarrer un projet de startup. En effet, en 2014, près de 369 bourses ont été octroyées pour un montant total de 10 M€ et en 2015, 655 bourses pour un montant total de 17M€.

  • Pass French Tech : est un dispositif qui propose un service premium et simplifié pour les startups françaises en hyper-croissance. Ce dernier a été mis en place en 2014 et s’est étendu sur tout le territoire au sein des « Métropoles French Tech ». 48 startups en ont été bénéficiaires et on put augmenter leur croissance moyenne en matière de chiffre d’affaires (+144%), d’effectif (+420%) et de chiffre d’affaires à l’export (+325%).

  • Financement de projets privés de créateur qui encouragent et soutiennent la French Tech à l’étranger.

  • Développement d’une plateforme pour l‘attractivité internationale de la French Tech : En effet, Business France a reçu une subvention de 12 millions d’euros pour réaliser un programme d’actions de promotion et d’influence internationales afin d’attirer en France des entrepreneurs, des talents et des investisseurs étrangers.

  • Paris French Tech Ticket : Concours qui a eut lieu en mai 2015, où 1372 candidats de plus de 100 pays ont présenté leurs projets de création d'entreprise. Les 50 lauréats sélectionnés se sont installés à Paris en janvier 2016 pour développer leur startup.

  • Réseau international de French Tech Hubs : est un dispositif qui a pour objectif de faciliter et accélérer le développement sur les territoires étrangers des jeunes entreprises françaises mais aussi de simplifier l'accès à la France pour des investisseurs, des talents et des startups internationales.

Perspectives de développement pour 2016-2017

L'initiative French Tech possède trois nouvelles orientations stratégiques.

D'une part elle souhaite appuyer et augmenter le volume de l'achat public de l'Etat et des collectivités aux jeunes entreprises via un dipositif French Tech de l'UGAP, la centrale d'achat public.

Puis, elle a également pour objectif de resserrer les liens entre les startups de la French Tech et les entreprises industrielles françaises, en visant en premier lieu les ETI afin de les soutenir et d'accélérer leur transformation digitale.

En ce qui concerne leur troisième axe de développement, l'initiative French Tech a pour ambition d'attirer et de diversifier les talents vers les startups en ciblant les talents étrangers, les femmes, les jeunes scientifiques des laboratoires de recherche publics et les talents issus des quartiers populaire.